FAQPortailAccueilRechercherAllgendaS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Caelwyn, la glace n'est pas que jolie elle brûle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssande
Poussière d'Etoile
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 42
Personnage : Alyssande
Classe : Esper
Professions : couturier
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Nom, age, sexe, profession:
Description:
Statut actuel:

MessageSujet: Caelwyn, la glace n'est pas que jolie elle brûle   Jeu 5 Juin - 4:43

La piste gelée menant vers le sommet de la crête luisait sous le soleil couchant s'embrasant de milles nuances allant du pourpre au rouge flamboyant.

"Mademoiselle attendez nous !! cet endroit est dangereux"

La frêle elfe avançait, décidée et sure d'elle le vent glacial qui soufflait ne semblait pas l'incommoder. Elle se retourna le regard plus froid que la glace qui l'entourait, plus dur aussi. C'était comme si toute sa force s'était focalisée dans ce regard d'acier.

"Bien sur que cet endroit est dangereux ! que croyez vous. Mais je doit continuer avancer encore."

Ses membres étaient engourdis par le gel, la souffrance était intense, ses mains étaient insensibles. Bien sur qu'elle avait peur, seul les fou ignorent la peur. Elle laissa ses pensées revenir en arrière...


"attrapez la vite, elle va s'enfuir!"

Les trois hommes se jetèrent sur la jeune elfe, la saisissant avec fermeté, la plaquant au sol alors qu'elle se débatait avec l'énergie du désespoir. Les yeux hagards, bavant elle ressemblait a un animal, son visage décharné exprimait une rage intense.

"lâchez moi, il m'en faut encore, j'en veux encore!"

Les trois chevaliers ne réalisèrent pas tout de suite ce qui leur arrivait, ni même ne comprirent ce qui se produit. Leurs cris semblèrent durer une éternité alors que la moindre parcelle de magie était aspirée par la jeune elfe, leurs corps se mis a se déchirer, leurs organes se liquéfièrent et les chairs disloquées cédèrent enfin laissant au sol des amas de chair méconnaissables.
L'elfe se leva hagarde un sourire satisfait aux lèvres. Les lèvres remuèrent libérant quelques mots, un murmure a peine audible.

"Encore, il m'en faut encore..."

Elle ne savait pas comment il avait fait mais, elle ne l'avait même pas senti venir avant même qu'elle ne réalise sa présence il l'avait neutralisé.

"ta libération sera a ce prix mon élève, tu doit te dépasser je ne t'ai pas promis la voie facile, le savoir a un prix lui aussi, c'est une leçon que tu doit retenir."

"oui maitre, j'ai compris cela"

Il lui avait expliqué qu'en elle il y avait une force insoupçonnée, qu'elle devrait la maitriser, la dominer. Que sa vie ne serait possible qu'au prix d'un contrôle de chaque instant.

Elle avait atteind le sommet de la crête enfin, le paysage qui s'étalait sous ses yeux était époustouflant. A perte de vue la glace et la neige s'étendait brillante et pure, le vent formait ça et là des volutes de petits tourbillons de neige.La tour était là, en réalité il ne s'agissait que de la seule partie de la forteresse ensevelit sous des milliers d'années d'une glace plus dure que bien des métaux.

"oui te voila enfin, et tu n'apparait qu'une fois tout les milles ans, je le savait je savait que j'avais raison!"

des années de travail a chercher, a découvrir, a parcourir le monde et les bibliothèques a consulter les plus savant de sa race. Voila enfin la solution a son mal devait être là.
Un rire mauvais perça derrière elle, elle se retourna lentement fixant l'un des guide. Il pointait une arme vers elle, son visage exprimait la vulgarité de ceux qui sont trop surs d'eux.

"j'aimerai ne pas vous tuer mademoiselle"

la phrase fut lâchée, froide, implacable et Caelwynn la reçu telle une gifle son estomac se noua. Quelle imbécile avait elle été,elle aurait du le savoir, les secrets de cette tour attirerait forcément la convoitise.

"vous êtes très belle j'ai quelques amis qui pourrait tirer un bon prix de vous. Et je pense que le voyage de retour pourrait être très agréable"

Il éclata d'un rire mauvais et répugnant son regard la fit se sentir sale. La glace craque légèrement, ce fut imperceptible mais cela lui suffit. En quelques secondes tout était joué.
Elle libéra un vent glacial vers les hommes qui l'avait escortée, le chaos qui suivit fut impressionnant, la bourrasque projetant les moins stables, déstabilisant les autres. Le coup de feu parti heurtant la mage de plein fouet, elle libéra une décharge brulante sur le sol et la glace se rompit dans un hurlement terrifiant, de ceux qu'on associe a quelque bête mythique.
alors que la glace cédait, des pans entier se détachèrent, comme s'il étaient indignés de la présence d'étranger et une marée blanche et poudreuse s'abattit sur la troupe. Les éclats cristallins et iridescent dans la lumière du soir s'abattirent sur les elfes, lacérant les chairs exposées. Quelques secondes et la montagne avait avalée ces impudents qui avaient osés la braver.

Une fois le tumulte passé Caelwynn se releva, elle grimaça lorsqu'une douleur irradiante parcouru son torse, la balle avait fracassé son épaule et elle devait encore être en elle.
Cherchant son sac elle réalisa que l'avalanche dont sa magie l'avait en grande partie protégée avait emporté ses biens.
Plus grave encore elle avait puisée dans ses maigres forces et sans les drogues qui soutenait son esprit et maintenait son pouvoir, elle n'avait aucune chance de survivre a un retour.
Ses yeux se fixèrent sur la tour.

"les dés sont jeté, soit tu me tue soit tu me sauve une chance sur deux. Ça me va je n'aime pas la facilité."

La jeune femme se leva et chancelante se dirigeait vers la structure ensevelit, un tombeau de glace dans la nuit tombante.

_________________
Il n'y a pas de pire crime que de bruler les livres, hormis ne pas les lire
Revenir en haut Aller en bas
http://raid-argent.virtuaboard.com
Alyssande
Poussière d'Etoile
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 42
Personnage : Alyssande
Classe : Esper
Professions : couturier
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Nom, age, sexe, profession:
Description:
Statut actuel:

MessageSujet: Re: Caelwyn, la glace n'est pas que jolie elle brûle   Jeu 5 Juin - 4:44

Combien de temps avait elle passé endormie.. un regard autour d'elle ne la renseigna pas vraiment. Les murs de la pièce étaient recouverts de glace, une glace bleutée faite d'une eau pure et cristalline des sommets.
Elle contenait des meubles brisé et Caelwynn avait réussi a allumer un feu avec les débris. Une couverture miteuse lui avait permis de se tenir a peu près chaud mais ses membres engourdis lui révélèrent bien vite que c'était insuffisant.

Elle se leva, la tête lui tournait et une brulure douloureuse lui nouait le ventre, il lui fallait de quoi apaiser sa faim, elle avait puisée dans ses réserves et celles ci ne remontait pas. L'élancement dans son épaule lui rappela sa blessure et l'incita a la prudence, l'avantage était que la douleur l'avait empêcher de céder a léthargie typique due au manque.
Il devait bien y avoir de la magie quelque part, une créature qui survivait ici...

Hésitante elle repris son exploration de la tour, la forteresse en elle même était impressionnante, bâtie avec un talent et une ingéniosité incroyable.
Elle avait bravé la nature et avait perduré au milieu des guerres et des intempéries, défiant le poids des ans. Elle se souvint des longues discussion dans la bibliothèque de lune d'argent...

"Tu délire cael, cette ruine, si jamais elle a existé, ne peux plus rien contenir d'intéressant.."

"Je sait qu'elle existe encore ! j'ai lu tout ce qu'il y a sur le sujet et je t'assure que ceux qui l'ont bâtie n'était pas des nôtres, plus anciens, plus puissant et avec une technologie plus évoluée.
ils ont construit des demeures partout sur azeroth et celles ci ont des fonctions variées.. "

"des fonctions? mais .. bon admettons que cette bâtisse existe tu pense vraiment y trouver ce qui va te guérir?"

"Si effectivement elle existe encore, ce qui est une certitude!! j'y trouverai une source d'énergie et tout laisse a penser que cette source a modelée le glacier, la région!! tu imagine ? modeler une montagne?"

"Mais c'est totalement impossible, il faudrait être un dieu ou un titan et ces gens là n'ont pas de maison!!
Ils n'utilisent pas de technologie ou ce genre d'artéfact, ils font c'est tout ! et la encore ... c'est une machine comment va tu l'utiliser sait tu au moins ce qu'elle nécessite?"

"j'ai trouvée des fragments de leurs textes anciens, je suis parvenue a traduire leur langue et j'ai découvert des indications qui m'ont mené a appréhender leur technologie enfin au moins comment l'utiliser.
La magie et l'esprit les active! la source d'énergie dont je te parle est une sorte d'accumulateur de magie! après tant de siècles inutilisé imagine le pouvoir contenu! si je parvient a la canaliser en moi alors je serait tranquille a jamais !! de toute façon c'est ça , ou bien ..."

elle détourna les yeux plongeant son regard sur la ville par la fenêtre, les arbres rouge et or et la place avec sa fontaine qui créait de superbes arc en ciel, les tours élancées de lune d'argent se dressaient fière comme un défi lancé au ciel, au monde.

"Ha cael je ne suit pas sur que ce soit la bonne idée, ni même que tout ceci soit autre chose que des affabulations. Mais quand tu parle de cela j'ai envie de te croire. Ne peut tu engager quelqu'un pour s'y rendre et te ramener l'objet?"

"Non! certaines quêtes sont personnelles et je n'ai confiance qu'en toi et mon maitre."

la main de l'elfe effleura sa joue doucement son regard plongea dans le sien approchant son visage du sien

"ne part pas c'est trop dangereux, reste, reste avec moi ici."

"je... je ne peux pas, je doit y aller tout est prêt."

Caelwynn se leva prestement gênée et mal a l'aise.

"je reviendrai, je te le promet"

elle sorti en courant traversant la place sans se retourner un poids énorme sur la poitrine.

Les murs comportaient çà et là des inscriptions, elle se mit a errer au hasard, elle se sentait si faible si engourdie, peut être pourrait elle dormir un peu.. quelques minutes et repartir...

"non, ne pas dormir surtout pas... tenir..."

un léger bruit attira son attention, elle se dirigea vers celui ci, longeant un couloir d'une pierre noire et lisse semblable a l'obsidienne, elle abouti a une porte de pierre, lourde et massive mais entrouverte

Dans une pièce circulaire, un cercle parfait, un nain massif travaillait, penché sur une pierre il taillait et ciselait..

"hem, bonjour"

Le nain, s'arrêta aussitôt, il se redressa et paraissait maintenant un peu plus grand que ses congénères.
Sa peau était noire, elle reflétait la lueur des torches, ses yeux se mirent a luire, une lueur rouge inquiétante.
Non ce n'était pas un être vivant comme on l'entend mais un artéfact... ses yeux étaient des rubis et son corps une mécanique parfaite.

Il s'approchait d'un pas lourd l'air menaçant, sa masse levée. Caelwynn encore ralentie par le gel qui lui avait douloureusement blessé les extrémités ,ainsi que par la perte de sang eut a peine le temps d'éviter l'arme alors qu'elle arrachait un morceau respectable de la porte.

Son esprit plus vif que son corps, bien qu'embrumé par le manque, se mis en marche elle ponctionna de la mana sur la créature. Bien que mécanique elle fonctionnait grâce a de la magie, cela voulait dire que ce qu'elle avait deviné était juste!

Le golem frappa a nouveau et la mage trébucha tombant au sol douloureusement mais la masse l'avait encore raté. Il n'était pas prévu pour le combat, une chance.
Se rappelant de son chemin, elle se remémora un piège plus haut avec un peu de chance cela pourrait l'immobiliser et elle n'aurait plus qu'a le vider tranquillement.
Esquivant et courant, trébuchant en réalité, elle parvint a distancier la créature qui la suivait, déterminée et inflexible.Le pas de la chose résonnait lourdement, son regard brulant comme des feux lui promettant une fin atroce ne la quittait pas.
A un autre moment elle aurait trouvé cela fascinant, mais a ce moment précis alors qu'elle s'appuyait sur le mur pour ne pas tomber elle trouvait cela effrayant.
lorsqu'elle atteignit enfin le piège, une chausse trappe assez profonde, elle s'arrêta devant celle ci.

"espérons que tu n'est pas du genre malin ..."

le golem avançait, on aurait cru un démon issu des pires cauchemars de l'humanité, l'épuisement la fit vaciller.

"non.. pas maintenant encore un peu ..."

Sa vue était trouble, la chose était une forme floue et menaçante avec deux puits rougeoyant la fixant, plein de haine. Elle entendait le souffle de la chose un grondement sourd, celui d'une quelconque forge infernale ou elle finirait incinérée. Combien quinze mètres? dix?... impossible de fixer sa vue elle sentait ses forces disparaitre.

Levant son arme, le golem se rua a l'assaut. Caelwynn vacillait, tenant a peine debout, on aurait cru un spectre. Ses yeux étaient enfoncés dans leurs orbites, les cheuveux collé par la sueur, le regard enfiévré par le manque et la peau blanchatre presque transparante. Ses levres avait éclaté par endoit laissant d'hideuse crevasse te croutes de sang, on aurait dit une harpie ou une réprouvée.

A cet instant au prix d'un intense effort de concentration elle se projeta au delà du piège.
L'effort était insoutenable et elle hurla une douleur incroyable, son esprit soumis a une torture monstrueuse, toute sa volonté fut nécessaire pour maintenir l'effort et parcourir les dix petits mètres. Le fracas du corps lourd tombant une dizaine de mètres plus bas confirma la réussite de son plan.

"a table..."

Rampante elle se penchait vers la créature qui se débattai, frappant les murs de toutes ses force, faisant trembler le sol sous la puissance fantastique de ses coups.
Elle aspira avec délice l'énergie de la chose et sa force, sa vigueur revint son corps se réchauffait au fur a mesure. L'extase sur son visage était a la fois sublime et terrible. Un sourire mauvais déformait son visage alors que celui ci reprenait forme humaine.

"bien maintenant et si je regardait ce dont tu est fait, tu doit avoir des tas de choses a m'apprendre sur ces lieux et qui sait un plan."

Reposée et soignée elle repris sa route d'un pas plus assuré, l'exploration des lieux n'était pas finie, le golem contenait des informations pour qui savait lire la langue des faiseur, mais cela ne lui avait causé aucun soucis. L'endroit était immense, une ville gigantesque et son objectif était dans le ventre de cette ville au tréfonds de sa structure.
Elle avait pu identifier des pièges, des sécurités, mais comme l'avait prouvé son stratagème, la connaissance de ceux ci n'était pas absolue chez ce golem.

Il lui fallu une journée d'avancée prudente, esquivant patrouille de garde mécaniques et magiques, une magie étrange dut elle l'avouer, en effet sa nature même échappait a la logique usuelle, mais elle parvint enfin a l'entrée de la ville.

Sous ses yeux se dévoilait une caverne immense, titanesque... ceux qui avait construit cette ville l'avait tout bonnement creuser, son esprit vacillait devant un tel spectacle, a l'idée de la puissance nécessaire a un tel aménagement!
Les bâtiment étaient intacts, des structures trapues, des agora, tes temples des colonnades et des frontons admirablement agrémentés de bas reliefs et gravures diverses...
A l'idée de pouvoir étudier ces vestiges, non, pas des vestiges, cette ville, ses secrets, lire les livres stockés elle se sentait excitée et enthousiaste.
L'absence de drogues se faisait sentir elle sentait la magie sortir de son corps, avant tout elle devait atteindre la source de pouvoir.

derrière elle des bruits de pas se répercutaient sur la pierre, pas les pas lourds des golems, non les pas d'hommes en arme, une petite troupe, quatre ou cinq.
Ainsi ils avaient survécu, une partie au moins. Elle se réjouit de ne pas avoir tué tout le monde même si ils représentaient un danger.
Au fond d'elle quelque chose se réjouissait de leur mort. Elle tenta de chasser cette pensée mais elle restait la, sale et malsaine. Elle rampait dans les recoins de son âme.

Caelwynn attacha une corde confectionnée a partir des vestiges trouvés et commença sa descente... en bas la ville, ses mystères et ses dangers l'attendait comme une créature mythique prête a la dévorer.

_________________
Il n'y a pas de pire crime que de bruler les livres, hormis ne pas les lire
Revenir en haut Aller en bas
http://raid-argent.virtuaboard.com
Alyssande
Poussière d'Etoile
avatar

Nombre de messages : 1787
Age : 42
Personnage : Alyssande
Classe : Esper
Professions : couturier
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Nom, age, sexe, profession:
Description:
Statut actuel:

MessageSujet: Re: Caelwyn, la glace n'est pas que jolie elle brûle   Jeu 5 Juin - 4:44

Le ronronnement des machines rythmait la progression de la jeune elfe, combien de temps avait elle passé ici? des jours? des semaines? elle avait perdu le compte du temps, sous terre sans repère ni moyen de suivre le cycle des jours...

Elle avait trouvée de l'eau claire et quelques vivre sous formes de champignon mais bien qu'elle économisait sa réserve, ses force déclinait jour apres jours. Sa blessure a l'épaule s'était infectée, ou peut être le projectile était cause de sa fièvre.
Mais elle avait enfin trouvé comment se rendre dans le coeur de la ville, par ou rejoindre l'orbe des Hiver d'autrefois, ainsi que les faiseur l'avait nomée.
Cet artéfact était plus ancien qu'azeroth, il avait été conçut par ces êtres fantastiques pour modifier les mondes, altérer la réalité. Plus elle lisait leurs textes, plus ces êtres l'intriguait. Il étaient des scientifiques, leurs laboratoire étaient des planètes la ou nous avons des pièces, ils avaient créés des cultures, des unviers... mais pourquoi? dans quel but? pourquoi êtres partis? et surtout que pouvait bien être uldum ce lieu mille fois cité?

L'orbe, oui cette orbe avait été crée au coeur d'une étoile, baignée de l'énergie glacée du vide, infusée de la puissance de la création, mais on pouvait en ponctionner une partie pour soulager et qui sait guerrir la faim en nous ...

Mais les manuels expliquaient a quel point cet objet était dangereux, trop d epouvoir et vous pouvez en mourrir ou augmenter la dépendance, pas assez et cele sera raté. Sans compter que la forteresse reposait sur cet objet pour fonctionner. Nombre de sécurité avaient étées installées par les faiseur, des pieges mortels. Mais encore une fois le savoir était une arme redoutable et caelwynn savait comment contourner ces menaces.

Elle aprochait de son but lorsqu'elle vit deux corps atrocement mutilé, réprimant un haut le coeur elle avança, ces hommes faisait partie de son convoit, s'il avait trouvé la voie pour venir ici, il leur manquait le savoir pour y survivre. Le piege détruit par la magie indiquait que d'autre avaient avancé et qu'il fallait presser le pas.

A mesure de sa progression au travers des couloirs taillés dans la roche la plus dure, merveille de la technologie des faiseurs, ellle croisa d'autres scenes de massacre un ou deux hommes a la fois pas plus. Au total 7 personnes avaient péries d'atroce manière. Fiévreuse et horrifiée, elle titubait.

Son but était la une massive porte de mithril, entièrement gravée et sculptée, l'ouvrage était superbe, d'une finesse et d'une minutie peu comune. Elle se souvint de ses lectures et se mis a chercher le code exacte a composer via les bas reliefs. Epuisée elle ne remarqua pas les traces indiquant qu'on avait tenté de forcer la porte.

Un mécanisme lourd s'activa faisant trembler le couloir, la porte se mis a bouger lentement et un froid glacial s'engoufra dans le couloir. Une étrange lueur bleutée éclairait la pièce.
Les dimensions cyclopéennes écrasait le spectateur, d'immenses colones se perdaient dans les hauteurs, au coeurs de la pièce circulaire flottait une sphère bleue, superbement ciselée semblant faite de glace, elle attendait ici depuis des milliers d'années.
Un bruit la fit sursauter, quelqu'un applaudissait derrière elle. Elle se retourna lentement, prête a se défendre mais sa détermination mourru au premier regard. Quatres hommes se trouvaient là, l'un d'entre eux était attrocement mutilé, les autres semblait en bonne santée, deux pointaient leurs armes vers elle le dernier prit la parole alors que le coeur de caelwynn se serrait, ses lèvres incapables de formuler le plus petit mot.

"merci cael, tu est brillante tu sait, très brillante même, jamais nous n'aurions pu arriver ici sans toi. Quel domage que tu soit si naïve."

"pourquoi?"

la question était sortit sans qu'elle y pense, l'incomprégenssion fit place a la souffrance et aux larmes sur son visage, elle cria plus fort en s'éffondrant a genou

"pourquoi a tu fait ca ?"

"Mais pour le pouvoir! tu croit vraiment que j'ai suporté une gamine dont la famille a été mise en digrace pour avoir mis au monde un monstre comme toi juste par amitié? ou amour"

Un rire mauvais éclata brutalement, il la saisit par ses long cheveux et la souleva du sol.

"tu va me dire comment on utilise cet objet que tu le veuille ou non... si tu coopère je ne te laisserait pas entre les mains de mes amis ici présents"

"jamais"

elle lui cracha au visage, le regard mauvais, plein de haine. Son coeur s'était arreté, il l'avait trahi, lui ... comment avait il pu, apres ses mots tendres et son amour déclaré. Comment avait elle pu être si stupide!!
La gifle la jetta au sol faisant éclater sa levre inferieur, elle heurta la pièrre avec force et la nausée la fit vomir.

"tu va me payer ca, sous être!"

L'énergie sortit de son corp avec force alors qu'il ponctionnait ses maigres ressources de mana, la douleur était intenable et elle cracha du sang, son sang. Elle devait agir sinon elle allait mourrir et cet être monstrueux aurait en ses mains un pouvoir immense et dangereux.

"arrête, je t'en suplie, je ferait ce que tu veux..."

En larme rampante, elle joua la comédie plutôt bien a son gout, sufisament en tout cas.

"bien, tu voit que tu sait être raisonable."

Elle se leva et se dirigea avec peine vers la console, ses jambes la soutenait a peine, tout était flou. Mais elle avait une idée.

"a quoi sert cette console?"

"elle... elle controle les scéllé de la sphère, si tu la veux je doit la libérer correctement, a moins que tu ne souhaite le faire toi même?"

Il s'aprocha d'alle se tenant tout près, assez pour qu'elle sente son souffle dans son cou.

"tu est très belle je pense qu'on va pouvoir passer quelques bon moment apres tout ca ..."

Réprimant son désir de lui arracher les yeux et le reste elle commenca a pianoter sur la console, la fièvre et le manque rendait la chose ardue. Si les commandes acceptaient deux minute de cesser de bouger sous ses yeux telle une sarrabande endiablée elle leur en serait reconnaissante.
Elle désenclanchait les scéllé les un apres les autres et une sirène retentit, stridante et assourdissante.

"c'est normal, ca m'indique que je vais suprimer l'alimentation de la ville"

"je me fiche de cette ruine, je suis la pour le pouvoir !!"

il regardait la sphère fasciné, hypnotisé, son visage autrefois si doux était déformé par le désir, par la soif de puissance. Un instant elle fut terrifiée comme une enfant, mais cela ne dura pas sa résolution augmenta d'autant.
Elle activa discretement une petite manette, une trappe invisible dans les ciselures de la console s'ouvrit et elle récupéra une bille de pierre toute simple, pas de fioriture, un outil parfait, puissant et fonctionel.
Peut être a t'il remarqué son sourrire a ce moment, ou bien la trappe, toujours est il qu'il leva son bouclier de mana juste a temp pour survivre au déferlement d'énergie qui gela instantanément la pièce projetant des échardes dans tout les sens.
Les chairs fragiles furent lacérées, arrachant des hurlement de douleurs aux trois autres occupants, ils resterent horrifiés alors que leurs corps étaient taillés en pièce, lentement, les membres s'arrachèrent les yeux furent perforés, et la mort libératrice arriva enfin.
L'elfe quelques secondes auparavant menaçant gémissait au sol, il avait perdu un bras dont il ne restait qu'un moignon sanguinolant, et sa main tentait de contenir le sang qui sortait de son oeil perforé. Le coté gauche de son visage n'était plus qu'un amas répugnant de chairs sanguinolantes.

"tu voulait le pouvoir ? le voila "

elle montra la petite pierre insignifiante, caelwynn se tenait faible encore mais intacte, ce qui avait anéanti ces hommes l'avait épargnée.
Elle se concentrait et une aura glacée l'entoura, entrant en elle, son corp reprenait de la vigeur, de la force, Un pouvoir immense entrait en elle.

"C'est merveilleux, que de prodige, c'est .... c'est plus que de l'énergie c'est ... leur mémoire!"

Elle fut projetée dans d'autre lieux, elle vit des étoiles exploser et naître, elle naquis orcs, trolles humaine... elle connu la souffrance et la joie, son esprit était sur le point d'être balayé et elle se souvint de sparoles de père. Il lui était impossible d'asorber tant de pouvoir, impossible de le contrôler.

"Ne pas attendre l'impossible, agir pour provoquer le miraculeux."

Elle se concentra sur ses besoins, dans cette masse d'information il devait bien se trouver la réponse, alors elle le vit, un être immense, un titan.

"TU AS OSEE NOUS DEFIER, CE POUVOIR N'EST PAS POUR VOUS MORTELS, VOUS N'ÊTES PAS PRÊTS!"

Sa voix retentit comme le tonerre, un éboulement, le bruit de la roche qui se brise, le fracs des vagues de tempêtes rageuse se jettant sur les falaises.

"je ne désire pas le pouvor, je veux guerrir mon peuple, je ne cherche que le savoir comme vous"

"LE SAVOIR A UN BUT, IL NE SE SUFFIT PAS A LUI MÊME, TU VEUX GUERRIR LES TIENS DE CETTE DEPENDANCE A LA MAGIE. ACCEPTE TU NOTRE JUGEMENT, ACCEPTE TU QU'ON EXAMINE TON ÂME?"

"oui, je l'accepte quel qu'en soit le prix a payer."

"TU EST COURAGEUSE PETIT ÊTRE"

Ils sondèrent son âme la déchirant comme on arrache un tissus trop fragile, elle ressentit milles douleurs avant de sombrer dans une inconscience bienvenue.
Le vent gelé la reveilla, en contrebas une petite ville de montagne, proche. Ele n'avait pas froid pas peur, pas mal. Le manque avait disparu. Ses mains étaient gelées et sa peau blanche comme les glaces des sommets. Même ses yeux était diférent d'un bleu plus limpide plus froid.
Des mots lui parvinrent.

"TON PEUPLE DOIT TROUVER LA SALVATION LUI MÊME, NOUS NE T'AVONS PAS GUERRIE NOUS T'AVONS COMPLETEE.
TON COEUR EST DE LA GLACE LA PLUS DURE, TON SANG EST UN TORRENT DE MONTAGNE.
NOUS T'AVONS DONNE UNE FORCE IMMENSE, CHERCHE A COMPRENDRE LE MONDE ET TU SAUVERA PEUT ÊTRE LES TIENS. MAIS NOUS SOMME LA NOUS VEILLONS, NE TE TRAHI PAS."

Je suis rentrée a lune d'argent et j'ai repris ma formation de magistère. Désormais je suis autre et comme vous, je cherche a comprendre ce monde, je cherche non plus les réponses mais les questions.
Cette histoire est peut être le fruit de mon esprit dérangé lors d'une expédition qui aurait échouée, ou pas. Mais on n'entendit plus parle d'alaric Vent- De-Sang.

Elle quitte le bureau laissant derriere elle une aura de mystère et de petits cristaux scintillant dans l'air.

_________________
Il n'y a pas de pire crime que de bruler les livres, hormis ne pas les lire
Revenir en haut Aller en bas
http://raid-argent.virtuaboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caelwyn, la glace n'est pas que jolie elle brûle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caelwyn, la glace n'est pas que jolie elle brûle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bataille à la Couronne de Glace [Récit à compléter]
» [BIONICLE] Votre Toa de glace préféré
» Glissade sur la glace (Brrr!) et nom du perso [Résolu]
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» Event RP-PVP : Du sang dans la neige.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde d'Argent :: La Grande Bibliothèque :: Vies Antérieures :: WOW-
Sauter vers: