FAQPortailAccueilRechercherAllgendaS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nephelë
Reflet d'Argent


Nombre de messages : 502
Age : 27
Personnage : Nephelë (PVE) Sayïa (RP)
Classe : Prêtre
Professions : Enchanteresse / Couturière
Date d'inscription : 29/09/2009

Feuille de personnage
Nom, age, sexe, profession:
Description:
Statut actuel:

MessageSujet: Danse   Lun 9 Juil - 6:04

Citation :
[après un long moment d'hésitation à poster ce petit truc, qui est ma première vraie tentative d'écriture depuis des années, je le fais en fermant les yeux et en appuyant sur le bouton "envoyer"... Je veux bien des commentaires ou des appréciations si vous avez le temps, parce que je n'avais pas vraiment repris la plume depuis 6 ans...]

Dans la pièce à peine éclairée et l'odeur entêtante de l'encens exotique, perdue au milieu des voiles, la musique qui résonnait semblait s'immiscer directement dans sa tête. Elle l'avait observé en silence se rajuster au milieu des coussins éparpillés par terre, une tasse de thé fumante à la main, et l'avait regardé, droit dans les yeux, presque comme un défi, en ôtant le manteau de brocard qui dissimulait son corps. Le vêtement était tombé dans un bruissement sourd, et elle était restée debout, fière, sans aucune fausse pudeur, dans la semi nudité de sa tenue de danseuse, appréciant comme un compliment chaque caresse du regard que l'homme posait sur elle. Et quand la musique lui avait saisi le cœur, elle avait commencé à danser.

Elle adorait ça. La chaleur des bougies contre son corps en partie dévoilé. Le silence presque religieux avant la danse, les regards concentrés sur elle. Le moment où elle entamait le mouvement, si contrôlé qu'il en paraissait inhumain. L'immobilisme de son corps, et son sang qui se mettait à bouillonner comme du feu liquide dans ses veines. L'air qu'elle sentait, presque solide, couler avec difficulté dans son corps tordu en une cambrure impossible. A ce moment là, les spectateurs respiraient aussi peu qu'elle, haletant dans l'attente du prochain geste. Cherchant la symbiose avec elle de tout leur esprit, espérant capter un peu de cette impression de sacré qui émanait de son être.

Elle fit tournoyer ses mains comme des oiseaux, et la sensation de liberté après la tension fut telle qu'elle dut se mordre la lèvre pour ne pas céder et entrer tout de suite dans la danse.

Elle sourit un instant, se demandant si l'homme qui se tenait devant elle aujourd'hui avait, même un peu, retenu son souffle en espérant la voir s'envoler tout de suite. Difficile à dire... Peut-être que ce tressaillement qu'il avait eu était dû à un de ces rires intérieurs dont il avait le secret. Peut-être même qu'il se moquait d'elle en sachant parfaitement ce qu'elle espérait. Rien n'était simple avec Sebekk : il aurait pu soupirer d'ennui qu'elle n'y aurait pas vu plus clair.

Elle commença à onduler, toujours dans une lenteur fascinante, qui faisait monter le feu en elle plus sûrement que les interminables discours insipides des Siths qu'elle avait pu croiser... La musique, entêtante, enivrante, lui vrillait la tête, la suppliant presque de danser plus vite, plus passionnément, plus...

Il riait d'elle, elle en était persuadée. Il savait son emportement, et à quel point ces instants suspendus dans le temps lui étaient à la fois insupportables et délicieux. Ou peut-être qu'il profitait juste du spectacle ? Elle chassa l'air de ses poumons en se penchant en avant, tendant ses muscles à l'extrême, puis inspira en souriant, presque en transe, en faisant apparaître entre ses mains, de nulle part, de longs rubans bleus. Enfin la danse commençait. 

Elle se déhancha, faisant jouer les bandes de tissu, les laissant effleurer le visage de l'homme, les tordant dans des figures étranges qui reflétaient la lumière des bougies. Elle se retint de s'en servir pour lui attraper les poignets et l'amener à elle, là, maintenant. Elle sourit. Il n'aurait pas détesté (elle était au moins sûre de ça) mais elle lui avait promis une... Comment disait-il déjà ? Une « danse traditionnelle de sa famille ». Elle ferma les paupières en souriant, et la présence de la Force inonda son être. Pourquoi ne dansait-elle pas plus en dehors des levers de soleil déjà ? C'est vrai. La douleur.

Elle rit, droguée par l'adrénaline. Elle serait sûrement terrassée par cette vieille amie demain, mais, ah... En attendant, elle vivrait. Elle sourit en coin, et les rubans fusèrent vers les côtés de la salle, s'enroulant autour de ses khépesh jumeaux, les ramenant en sifflant entre ses doigts. Elle les fit tournoyer entre ses doigts, jonglant avec, effleurant sa peau dans des positions toujours plus risquées, plus dangereuses. Passant d'une main à l'autre, en équilibre parfois sur ses bras, sans qu'aucune goutte de sang ne perle jamais sous la morsure des armes. Puis elle ne toucha plus les gardes, ne faisant bouger que les longs rubans, les pliant à sa volonté par des torsions habiles comme s'il s'agissait de bras supplémentaires qui faisaient danser les sabres en sphère autour d'elle. Le feu se mit à brûler plus intensément en elle, lui faisant presque oublier Sebekk, l'emmenant très loin, lui tournant la tête. Elle perdit le contrôle et se fondit dans la pièce, flamme vivante parmi les bougies, éperdue de plaisir. Ne respirant que pour ne pas avoir à s'arrêter maintenant. L'impression de vivre enfin lui gonfla le cœur et finit par éclater, lui embrasant la gorge. Elle tomba à genoux, tremblante, les mains crispées sur les sabres, son front brûlant posé sur le genou du Sith, riant sans arriver à s'arrêter, sans même remarquer la main qu'il passait, avec cette étrange douceur dont il faisait preuve parfois, dans ses cheveux, pour les écarter de son visage.

Elle se redressa, haletante, faisant glisser les khépesh sur le côté. Ses yeux fixèrent un moment les iris dorés de l'homme sans rien manquer de son sourire en coin, puis elle se lova contre lui en l'embrassant avec passion. Les bras du géant se resserrèrent autour de sa taille, la pressant avec force contre son torse. Elle rit en reprenant son souffle. La nuit serait courte.
Revenir en haut Aller en bas
http://ishtart.deviantart.com
Worhran
Visiteur


Nombre de messages : 3
Personnage : Worhran
Classe : Soldat
Professions : Cybernetique
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Danse   Ven 20 Juil - 21:07

[HRP]


Joli RP =)
Revenir en haut Aller en bas
 
Danse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Sur le pont d'Avignon, on y danse, on y danse...
» Le topic *boom* *part loin* *revient* *danse*
» Couronne de Azor Ahai et danse du démon
» Océanique Danse Avec Nous Bordeaux (VOR 22/02/2010 20h utc)
» tous le monde danse pour les 3 ans de la lOose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Garde d'Argent :: La Grande Bibliothèque :: Vies Antérieures :: Star Wars :: Carnets de Voyage-
Sauter vers: